Compréhension et analyse

Comment se compose une attaque de football américain et la décrypter ?

comment se compose une attaque de football americain

Au football américain, chaque poste à une importance primordiale. A chaque jeu, tous les joueurs doivent réaliser une action. Toutes ces actions ont été apprises à l’entrainement grâce au Playbook. Un joueur qui ne fait pas son travail dans la tactique qui est annoncé par le Quarterback et cela peut-être catastrophique pour l’équipe. Dans cet article, je réponds à la question : comment se compose une attaque de football américain et la décrypter ?

Les différents postes de l’attaque 

L’attaque au football américain se compose de 11 joueurs avec des postes bien différents, tous ces postes sont très importants.

Par exemple, une équipe qui a un mauvais Quarterback n’arrivera pas à marquer de points, à contrario, une équipe qui a un très bon Quarterback mais une très mauvaise ligne offensive ne marquera pas non plus de points car le Quarterback n’aura pas le temps de lancer le ballon et se fera sacker.

comment se compose une attaque de football américain

Voici les 11 joueurs qui composent une attaque de football américain :

Le Quarterback (QB)

C’est le meneur de jeu, c’est lui qui décide des tactiques à jouer. Il a la capacité d’anticiper les gestes de la défense. Il connaît tous les tracés de ces joueurs. 

La Ligne offensive

Elle se compose de 5 joueurs : un Centre (C), deux guards (G) et deux Tackles (OT) qui constituent un rideau de fer pour protéger le Quarterback. Elle a également la tâche de créer des espaces dans la défense pour le Running Back. Le joueur le plus au centre s’appelle le Centre, il envoi le ballon au Quarterback pour lancer l’action.

Le Running Back (RB)

C’est le porteur de balle. Le Quarterback n’est pas obligé de lancer la balle et peut tout simplement la donner au Running Back. Le Running Back va courir avec ce ballon le plus loin possible. Suivant son placement, le Running Back peut être appelé halfback (HB) et Fullback (FB). La particularité du FullBack est qu’il peut être amené à bloquer.

Le Tight End (TE)

Il a deux capacités, il peut être un bloqueur pour aider la ligne offensive et peut se transformer en receveur pour attraper une passe.

Les Wide Receivers (WR) ou receveurs

Ceux sont des joueurs qui vont courir des tracés afin de se libérer d’un marquage et être disponible pour recevoir une passe du Quarterback.

Les différents placements par poste

Le placement des joueurs en attaque a un impact sur la tactique qu’ils vont jouer. Il permet de faire certaines combinaisons plus rapidement ou au contraire de feinter les défenseurs.

La ligne de scrimmage

La ligne de scrimmage ou la ligne d’engagement est une ligne imaginaire que l’attaque ne doit pas dépasser. Si un joueur à le malheur de la dépasser avant que le jeu commence, il y a “False Start” en français faux départ ce qui constitue une faute.

7 joueurs de l’attaque doivent se positionner sur la ligne de scrimmage. Les autres joueurs doivent se situer en retrait de cette ligne.

Ligne de scrimmage

Le placement de la ligne offensive

La ligne offensive se situe sur la ligne de scrimmage. Comme son nom l’indique le Centre est au centre de la ligne offensive. Deux Guard (G) se situent de chaque côté du Centre et deux Tackle (OT) se situent aux extrémités de la ligne offensive. Ce placement ne change jamais.

Les différents placements du Quarterback

En général, il se place juste derrière le Centre pour recevoir le ballon de main à main.

Le Shotgun

Lors d’une tactique en Shotgun, le Quarterback se place à 4-5 yards du Centre. Le Centre lui lance le ballon à la place de lui donner de main à main.

Cela permet au Quarterback de gagner du temps car il n’a pas besoin de reculer et il peut analyser plus rapidement la défense.

Cette technique n’a pas que des avantages, si la balle est mal lancé, il peut y avoir une perte de balle de la part de l’attaque. Cette technique est souvent utilisé pour faire une passe à un receveur.

Le placement du Tight End

Le Tight End se situe à gauche ou à droite de la ligne offensive. Il peut être soit sur la même ligne que la ligne offensive ou en retrait.

Le placement du Running Back

Le Running Back est souvent situé près du Quarterback pour recevoir le ballon rapidement. Il est soit situé à gauche, à droite ou derrière le Quarterback.

Les différents placements des Receveurs

Le Slot Receiver

C’est un Receveur qui se positionne entre le receveur le plus écarté et le Tackle. Il est en retrait de la ligne de scrimmage.

Le Split End

C’est le Receveur le plus écarté et aligné à la ligne offensive.

Le Flanker

C’est un receveur écarté qui se situe en retrait de la ligne offensive.

Le Flex

C’est un receveur qui est proche de la ligne offensive et qui est aligné avec elle. Il est tout de même un peu plus loin qu’un Tight End.

placement des receveurs

L’éligibilité des joueurs

Au football américain, il faut savoir que tous les joueurs ne sont pas éligibles pour recevoir le ballon.

Sur les 7 joueurs présents sur la ligne de scrimmage, les 2 joueurs qui sont éligibles sont les joueurs aux extrémités. Les 4 joueurs en retrait (Quarterback compris) de la ligne offensive sont également éligibles. Sur les 11 joueurs seulement 6 sont éligibles.

Quelques exemples de formation

Il y a de nombreuses formations pour une attaque de football américain. Le playbook (cahier de jeu) permet de retrouver toutes les formations et les tactiques d’une équipe de football américain. Voici quelques exemples de formation :

I-FORM

Joueurs : TE, 2 WR, FB et RB

une attaque de football américain en I-FORM

Cette formation est couramment utilisé. A noter que le WR du côté du TE est en retrait afin que le TE puisse être éligible à la passe. Cette formation permet à la fois la course et la passe

TWINS

Joueurs : TE, 2 WR, FB et RB

une attaque de football américain en TWINS

Cette formation à la particularité d’avoir 2 WR du même côté pour créer un déséquilibre dans la défense.

WISHBONE

Joueurs : 2 TE, FB, 2 RB

une attaque de football américain en WISHBONE

Cette formation ne possède aucun WR, on peut donc s’attendre à une course.

TRIPS

Joueurs : TE, 3 WR, RB

une attaque de football américain en TRIPS

Cette formation à la particularité d’avoir 3 WR du même côté pour avoir un côté fort. Elle peut se jouer avec un WR en plus et sans RB. On peut donc s’attendre à une passe vu le nombre élevé de WR.

RUN and SHOOT

Joueurs : 4 WR, 1RB

une attaque de football américain en RUN and SHOOT

Cette formation avec 4 WR permet de créer le surnombre et est souvent utilisé pour une passe au profondeur.

Les tracés des receveurs

Lorsque tu voies un match de football américain pour la première fois, tu peux avoir l’impression que les receveurs courent aléatoirement sur le terrain. Je te rassure, ce n’est pas le cas.

Chaque receveur à un tracé à faire que le Quarterback annonce lors du Huddle. Il existe 9 tracés principaux. Des tracés vers l’extérieur, c’est-à-dire que le receveur s’éloigne du QB et des tracés vers l’intérieur, c’est-à-dire qu’il se rapproche du QB.

Tracé des receveurs
(1) Flat, (2) Slant, (3) Comeback, (4) Curl, (5) Out, (6) In, (7) Corner, (8) Post, (9) Fade

Chaque tracé est numéroté, cela permet aux receveurs de connaître son tracé lorsque le Quarterback va annoncer la tactique. A noter que plus le chiffre est grand, plus le tracé est long à faire. Les chiffres impairs annoncent des tracés vers l’extérieur tandis que les chiffres pairs annoncent des tracés vers l’intérieur.

Par exemple, le QB annonce 37 I-FORM… Le 37 est une façon rapide de dire les tracés des receveurs. Le Split end (X, receveur le plus écarté) doit faire le tracé numéro 3 soit un comeback. Le Flanker (Z, receveur écarté secondaire) doit faire le tracé numéro 7 soit un corner. Le premier numéro correspond au receveur le plus écarté.

Le quarterback n’est pas le seul joueur qui peut lancer

Au football américain, l’attaque ne peut faire qu’une seule passe vers l’avant mais aucune règle précise quel joueur peut faire cette passe en avant. A contrario, il est possible de faire autant de passe en arrière que l’on veut. 

L’exemple d’un trick play

Dans un exemple de trick play, le Quarterback reçoit le ballon du Centre mais au lieu de faire une passe vers l’avant, il décide de faire une passe en arrière à un receveur ou un Running Back. Ce joueur a donc tous les droits de lancer la balle en avant pour un receveur. Cette tactique permet de feinter toute la défense et de lancer en profondeur pour un receveur.

Le lexique d’une attaque de football américain

Lors de mes différentes explications sur l’attaque ci-dessus, j’ai utilisé certains mots anglais que l’on utilise lorsque l’on défini une action spécifique d’une attaque de football américain, voici leur définition. 

Le playbook

C’est le cahier de jeu que chaque joueur doit apprendre. Il est composé des formations mais également des tactiques de match. Chaque joueur a son playbook dont le Quarterback qui a le plus gros. Il doit connaître toutes les tactiques et les déplacements de son attaque.

Le Huddle

C’est le rassemblement des joueurs avant une action. Lors du Huddle, le Quarterback annonce la tactique.

Le Snap

Le Snap est le fait de lancer l’action. C’est le moment ou le Centre déplace le ballon pour effectuer une passe à son Quarterback.

La réception

Comme son nom l’indique, c’est lorsque le receveur réceptionne le ballon. Pour qu’une réception soit valide, le receveur doit faire au minimum 2 pas avec le contrôle du ballon. Si le receveur n’arrive pas à contrôler le ballon ou n’arrive tout simplement pas à attraper le ballon, on dit qu’il y a passe incomplète.

Le fumble

Le fumble est le fait de perdre le ballon alors que le joueur en a le contrôle.

Se faire sacker

On dit souvent que le Quarterback s’est fait sacker, c’est le fait qu’il se fasse plaquer alors qu’il n’a pas eu le temps de lancer le ballon.

J’espère que cet article te permettra de mieux comprendre comment se compose une attaque de football américain et de mieux la décrypter. Quand tu regardes un match, n’hésite pas à regarder le placement des joueurs de l’attaque. Si tu as des questions, tu peux me les poser en commentaire et si tu as aimé l’article, partage-le.

Source photo : Riley McCullough

Tu as aimé cet article ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (5 vote(s), moyenne : 4,40 sur 5)
Loading...
  1. Tzoreol

    Excellent article! Petite remarque le numéro dans la tactique n’est pas nécessairement pour les tracé des receveurs. Pour les receveurs le premier numéro est celui qui va faire la cours (généralement 2 pour le HB, mais on peut avoir un 3 si c’est le FB qui prend le ballon) et le second est le numéro du gap (espace entre deux joueur de la ligne) à prendre. Impair pour al gauche, pair sur la droite et plus c’est grand on on s’éloigne du centre. Par exemple sur une I-23 le halfck va prendre l’espace entre le guard et l’offensive tackle à gauche

    • Florian Meirhaeghe

      Merci pour ce commentaire, c’est très intéressant pour compléter l’article.

  2. Cyril

    Super interessant et très bien expliqué (et illustré) !
    Le même chose existe sur la Défense et Equipes spéciales … c’est de la gourmandise 😉

    • Florian Meirhaeghe

      Je vais préparer ça, merci de ton retour.

  3. Eric

    Merci…
    Envoie pour la défense..

  4. William

    mais il ny a pas que ça, chaque tactique, play, a été conçue et appris par tout les joueurs bien avant. Chaque joueur à une chose a faire . par example sur le l 23 pré cité le guard et tackle côté gauche leur vis a vis soit en croisant ou tout droit, mais c’est deja appris dans le playbook.

  5. William

    …guard et tackle côté gauche doivent bloquer leur vis a vis…. faut que je me relise avant ,excuse

    • Florian Meirhaeghe

      Oui bien sûr, je pensais que c’était clair dans l’article mais apparemment non. Je vais faire la modification tout de suite. Merci pour ton retour.

Laisser un commentaire

Tous droits réservés

Reçois gratuitement le kit "Faites-vous plaisir en regardant le football américain"